Mme CHASSAING n’est plus à la maison de retraite en question.

Je suis passé la veille de la Toussaint. J’ai récupéré les dernières affaires qui restaient dans sa chambre.
A ce môment-là, je me suis rendu-compte qu’elle erreur stratégique ça avait été de « leur » faire confiance :

  • la vente de la maison par le premier tuteur,
  • la déchéance,
  • se battre pour que l’intégrité physique de ma mère soit respectée,
  • avoir pensé qu’en contactant le maximum de personnes de l’administration cela changerait quelque chose ou permettrait d’avoir des réponses … pas tout le temps, loin s’en faut.

Nous voilà démunis.

Est-ce que « mes actions » ont aboutis à des contrôles, des visites ? Même pas sûr que oui.Pas de réponses.

J’ai laissé la responsable s’en aller à 11h30, toujours avec le même sourire : « En revoir, Mr CHASSAING »
En revoir, tu m’étonnes : Mme CHASSAING a perdu beaucoup d’autonomie, la facture est salée, des mails restés lettres mortes et des tas d’autres questions.

Un avocat, oui j’en ai consulté un, un réputé. Je vous ferai part de son opinion quand le moment viendra.
Une association, oui j’en ai consulté une, une connue. Je vous ferai part de mon opinion quand le moment viendra.

Pensez-vous que l’on peut accoupler les mots « économie » et « sociale » ?
Regardez l’actualité. Regardez les courbes du chômage. Regardez qui commandent les marchés. Que se passe-t-il dans les entreprises, comment est géré le personnel (flexibilité, augmentation des cadences, plus que rentabilité, …) ? Regardez les scandales pharmacologiques … Des milliards donnés, mais à qui et pour quoi faire ?

Et vos voisins, qui pensent que vous ne vous occupez pas bien de vos parents souffrant, que vous n’avez pas le temps, que c’est pour l’argent, qu’il faut vous soulager … Riez maintenant.

Il ne suffit pas d’effacer les preuves (comme des pages du classeur des plaintes des familles) à chaque fois que quelqu’un les a signalées pour faire oublier ce qui s’est passé.
Mr CHASSAING n’ira plus là-bas : quand le chat n’est pas là, les souris dansent (et je ne parle pas de tout le monde).

La couverture de Seine & Marne Magazine (cliquez sur l’image pour avoir le magazine)
Couverture de Seine & Marne Magazine novembre 2012
Ma compilation, plus que succincte, de ce que j’y ai vu (cliquez sur l’image pour avoir la compilation)
Première page de la compilation de la Résidence de Diane

Est-ce une bonne année cher lecteur ?

Bon courage à ceux qui ont encore la voix de protester.

À propos de Patrice CHASSAING

J'ai partagé mon expérience pour mieux vous informer. Aimons-les Aimons-les Aimons-les Moi, l'informaticien.
Ce contenu a été publié dans 2012, Association, Avocat, Claye-Souilly, EHPAD, France, Institutions, Juge des Tutelles, Lagny-Sur-Marne, Maison de Retraite, Maltraitance, Seine-et-Marne, Service public, Tuteur n°1, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
FERMER
CLOSE